L'atrium d'un immeuble lillois fait peau neuve en bardage argelite !

L'atrium d'un immeuble lillois fait peau neuve en bardage argelite !

Produitheque L'immeuble "Le Plaza" est un ancien grand magasin construit dans les années 1960 sur un axe fréquenté du centre ville de Lille. Aménagé en immeuble tertiaire 20 ans plus tard, il accueille désormais des bureaux et des écoles de formation, répartis sur 5 étages.

Les solutions Argelite et Argeton de Wienerberger ont été retenues pour la rénovation des façades de l'atrium, situé en plein cœur du bâtiment. Ces bardages en terre cuite se sont avérés être les choix les plus pertinents face aux contraintes techniques du chantier et aux besoins d'esthétisme et de durabilité. Une recherche esthétique poussée
Avec ses façades en faïence désuètes, l'atrium du Plaza n'était pas en adéquation avec les critères esthétiques d'aujourd'hui. Pour le moderniser et lui offrir une seconde jeunesse, le SERGIC, maître d'ouvrage, a fait appel au cabinet d'architecture de Jacob Kalfsbeek. L'enjeu était de procéder à une rénovation de l'intégralité de la façade pour permettre une nouvelle lecture du bâtiment et introduire un jeu d'ombres et de reliefs. "Nous avons opté pour les bardages Argeton pour leurs qualités esthétiques. Le large choix de coloris proposé nous a permis de créer un motif à dominante blanc carrare (80%) avec quelques touches de gris basalte (10%) de gris métal (5%) et de noir volcan (5%)", précise Jacob Kalfsbeek. "Les plans d'exécution ont été conçus en étroite collaboration avec l'entreprise en charge de la pose, Isore Bâtiment".

Pour redonner vie à l'espace, il a fallu composer avec des éléments incontournables de la structure du bâtiment "l'atrium est traversé par des poutres apparentes de grande section qui sont indissociables du gros œuvre. Le calepinage aléatoire des coloris de bardage, et le dessin horizontal des capotages en aluminium laqué des poteaux poutres et l'encadrement de groupes de fenêtres, permettent d'ouvrir et d'éclairer l'espace existant, très répétitif et rigide".



Des solutions pérennes qui répondent aux contraintes du chantier
Argelite et Argeton correspondent en tout point aux critères de durabilité requis par cette opération. "Ce sont des bardages de qualité qui bénéficient d'une longue durée de vie, car les panneaux n'absorbent par la pollution atmosphérique et conservent leur aspect esthétique au fil des décennies. L'accès difficile au chantier nécessitait également une solution durable pour satisfaire au cahier des charges du maître d'ouvrage", déclare Jacob Kalfsbeek.

Les équipes ont également dû faire face aux contraintes de manutention liées à la configuration du chantier. L'atrium n'étant pas accessible par la rue ou l'intérieur du bâtiment, le matériel a dû être acheminé jusqu'au chantier par palettes, à l'aide d'une grue surplombant le bâtiment.

Par ailleurs, les locaux de l'immeuble étant occupés lors de la réhabilitation, l'acheminement des matériaux a dû être optimisé afin de limiter les nuisances. Pour Pierre Laruaz, Président d'Isore Bâtiment, "Argelite et Argeton ont été faciles à mettre en œuvre, tel un jeu de construction. Nos compagnons bardeurs sont coutumiers des solutions Wienerberger appréciées pour leur composition naturelle, à base de terre cuite". Le faible nombre de découpes à réaliser sur ce chantier a également permis de gagner un temps précieux lors de ces travaux de rénovation.

L'opération s'est complétée par la pose d'une ITE en laine de verre pour mettre le bâtiment en conformité avec les exigences de la RT 2012.

Les nouvelles façades de l'atrium sont ainsi appréciées des occupants des locaux adjacents depuis la fin de l'année 2018.

L'essentiel du chantier...
- Argelite et Argeton, pour apporter de la modernité et de la luminosité aux façades du bâtiment
- Un chantier fortement contraint (locaux occupés, pas d'accès direct, grutage)

Architecte : Jacob Kalfsbeek, gérant de la SARL Atelier Kalfsbeek Vergès Associés (59000)
Entreprise de pose : Isore Bâtiment (53)
Projet : Rénovation des façades intérieures de l'immeuble Le Plaza (59)
Produits : Argelite, Argenton (blanc carrare, gris basalte, gris métal)
Mise en oeuvre : Lille (59)
L'atrium d'un immeuble lillois fait peau neuve en bardage argelite ! Wienerberger
Hotline Doc.X
19-04-67
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
L'immeuble "Le Plaza" est un ancien grand magasin construit dans les années 1960 sur un axe fréquenté du centre ville de Lille. Aménagé en immeuble tertiaire 20 ans plus tard, il accueille désormais des bureaux et des écoles de formation, répartis sur 5 étages.

Les solutions Argelite et Argeton de Wienerberger ont été retenues pour la rénovation des façades de l'atrium, situé en plein cœur du bâtiment. Ces bardages en terre cuite se sont avérés être les choix les plus pertinents face aux contraintes techniques du chantier et aux besoins d'esthétisme et de durabilité.

Une recherche esthétique poussée


Avec ses façades en faïence désuètes, l'atrium du Plaza n'était pas en adéquation avec les critères esthétiques d'aujourd'hui. Pour le moderniser et lui offrir une seconde jeunesse, le SERGIC, maître d'ouvrage, a fait appel au cabinet d'architecture de Jacob Kalfsbeek. L'enjeu était de procéder à une rénovation de l'intégralité de la façade pour permettre une nouvelle lecture du bâtiment et introduire un jeu d'ombres et de reliefs. "Nous avons opté pour les bardages Argeton pour leurs qualités esthétiques. Le large choix de coloris proposé nous a permis de créer un motif à dominante blanc carrare (80%) avec quelques touches de gris basalte (10%) de gris métal (5%) et de noir volcan (5%)", précise Jacob Kalfsbeek. "Les plans d'exécution ont été conçus en étroite collaboration avec l'entreprise en charge de la pose, Isore Bâtiment".

Pour redonner vie à l'espace, il a fallu composer avec des éléments incontournables de la structure du bâtiment "l'atrium est traversé par des poutres apparentes de grande section qui sont indissociables du gros œuvre. Le calepinage aléatoire des coloris de bardage, et le dessin horizontal des capotages en aluminium laqué des poteaux poutres et l'encadrement de groupes de fenêtres, permettent d'ouvrir et d'éclairer l'espace existant, très répétitif et rigide".

L'atrium d'un immeuble lillois fait peau neuve en bardage argelite !


Des solutions pérennes qui répondent aux contraintes du chantier


Argelite et Argeton correspondent en tout point aux critères de durabilité requis par cette opération. "Ce sont des bardages de qualité qui bénéficient d'une longue durée de vie, car les panneaux n'absorbent par la pollution atmosphérique et conservent leur aspect esthétique au fil des décennies. L'accès difficile au chantier nécessitait également une solution durable pour satisfaire au cahier des charges du maître d'ouvrage", déclare Jacob Kalfsbeek.

Les équipes ont également dû faire face aux contraintes de manutention liées à la configuration du chantier. L'atrium n'étant pas accessible par la rue ou l'intérieur du bâtiment, le matériel a dû être acheminé jusqu'au chantier par palettes, à l'aide d'une grue surplombant le bâtiment.

Par ailleurs, les locaux de l'immeuble étant occupés lors de la réhabilitation, l'acheminement des matériaux a dû être optimisé afin de limiter les nuisances. Pour Pierre Laruaz, Président d'Isore Bâtiment, "Argelite et Argeton ont été faciles à mettre en œuvre, tel un jeu de construction. Nos compagnons bardeurs sont coutumiers des solutions Wienerberger appréciées pour leur composition naturelle, à base de terre cuite". Le faible nombre de découpes à réaliser sur ce chantier a également permis de gagner un temps précieux lors de ces travaux de rénovation.

L'opération s'est complétée par la pose d'une ITE en laine de verre pour mettre le bâtiment en conformité avec les exigences de la RT 2012.

Les nouvelles façades de l'atrium sont ainsi appréciées des occupants des locaux adjacents depuis la fin de l'année 2018.

L'essentiel du chantier...


- Argelite et Argeton, pour apporter de la modernité et de la luminosité aux façades du bâtiment
- Un chantier fortement contraint (locaux occupés, pas d'accès direct, grutage)

Architecte : Jacob Kalfsbeek, gérant de la SARL Atelier Kalfsbeek Vergès Associés (59000)
Entreprise de pose : Isore Bâtiment (53)
Projet : Rénovation des façades intérieures de l'immeuble Le Plaza (59)
Produits : Argelite, Argenton (blanc carrare, gris basalte, gris métal)
Mise en oeuvre : Lille (59)
L'atrium d'un immeuble lillois fait peau neuve en bardage argelite !

Les autres publications de ce fabricant

Actualité
La tuile ULTIMA TFP® ardoisé, pour une toiture moderne en faible pente Rui Moreira, entrepreneur et architecte s'est lancé dans son projet de construction de maison individuelle avec l'idée de lui...
Actualité
Nouvelle tuile Romane 1.2 de Koramic, Pour vous, Wienerberger a vu les choses en grand ! La Romane 1.2 conserve le style qui caractérise les toits méridionaux. Son jeu au lattage lui permet de...
EspaceEspaceEspaceEspace
© Batiactu Groupe - www.batiactugroupe.com - Informations et solutions digitales pour la construction
Sites du Groupe : Maison à part.com | ConstruCom | Xpair | EnChantier | Clic CCTP | BatiChiffrage | Les Trophées de la Construction | politique de confidentialité et cookies