Hotline Doc.

ID
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
Consulter l'ensemble de nos DTU expliqués

Le DTU 23.4 expliqué pour vos travaux de planchers à prédalles industrialisées en béton

Le DTU 23.4 expliqué pour vos vos travaux de planchers à prédalles idustrialisées en béton
Résumé de la NF DTU 23.4 (juillet 2021) : Planchers à prédalles industrialisées en béton
(Indice de classement : P 19-203)
Publications techniques Résumé de la NF DTU 23.4 (juillet 2021) : Planchers à prédalles industrialisées en béton
(Indice de classement : P 19-203)
Présentation

Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des planchers à prédalles industrialisées en béton.
Il est découpé en 2 parties. La partie 1 définit les règles communes de mise en œuvre pour les travaux d'exécution. La partie 2 correspond aux clauses spéciales. Nous allons regarder de plus près la partie 1.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé, référez vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous ne présentons ici que quelques-uns des points généraux qui ont retenus notre attention.

A quoi s'applique la NF DTU 23.4 ?

La NF DTU est à appliquer pour :
- les planchers constitués de prédalles précontraintes d'épaisseur de 50 mm à 180 mm ;
- les planchers constitués de prédalles en béton armé d'épaisseur de 40 mm à 180 mm ;
- les planchers à dalle pleine constitués de prédalles pouvant comprendre des treillis raidisseurs ou des nervures de raidissement en béton et planchers constitués de prédalles formant seulement coffrage pendant la construction.

Ne sont pas concerné :
- les planchers à prédalles à alvéoles ;
- les zones de travées comportant des rupteurs thermiques et/ou des goujons ;
- les planchers en béton fibré.
 
Les matériaux

Les prédalles préfabriquées
Les prédalles constitutives du plancher doivent respecter les limites dimensionnelles suivantes :
- prédalles précontraintes : épaisseur comprise entre 5 cm et 18 cm
- prédalles en béton armé : épaisseur comprise entre 4 cm et 18 cm
L'épaisseur des prédalles suspendues doit être au minimum de 5 cm.
L'acier des suspentes doit pouvoir être déclaré 'apte au redressage après pliage'.
Le béton coulé en place doit être de classe de résistance minimale C25/30.
 
La mise en œuvre

La manutention

Quel que soit le dispositif de manutention utilisé, l'angle d'élingage doit être inférieur ou égal à 60°.
Les conditions de levage et notamment les angles d'élingage sont indiqués sur les plans de préconisation de pose du fournisseur de prédalles.
Lorsque la manutention se fait par crochets de levage, ceux-ci doivent être choisis en tenant compte des dimensions des boucles de levage afin de :
- permettre une application de la charge sur le siège du crochet ;
- assurer une surface suffisante de contact entre la boucle et le crochet ;
- assurer la fermeture du linguet de sécurité ;
- éviter tout phénomène de 'pied de biche' qui pourrait entrainer une déformation voire un arrachement de la boucle de levage.

Lorsque la prédalle est levée en six points ou plus, un système d'élingues auto-équilibrant ou un palonnier de manutention avec équilibrage des efforts dans les élingues est nécessaire.



Le stockage

Lorsque les prédalles sont stockées sur le chantier, le stockage doit être fait horizontalement sur une aire aménagée
L'empilement des prédalles est limité à 1,50 m de hauteur. Pour le cas de stockage par piles plus hautes, des dispositions particulières devront être prises.



La pose

La Lisse de rive

Dans le cas de pose sur voile avec une lisse de rive, le voile sera arasé 20 mm en dessous du niveau inférieur du plancher pour assurer un bétonnage correct en sous-face de la prédalle. La lisse de rive est disposée en retrait pour permettre le traitement de la cueillie avant le retrait de l'étaiement.



La lisse de rive, en retrait d'une distance inférieure ou égale à 30 cm du nu du voile, ne nécessite pas de justification particulière.
Largeur et désaffleurement des joints entre prédalles
Sauf prescriptions contraires, les dispositions retenues pour la pose doivent permettre de respecter les critères suivants :
- La largeur du joint entre deux prédalles doit être comprise entre 5 et 20 mm ;
- Le désaffleurement entre deux prédalles ne doit pas excéder 10 mm.



La mise en œuvre des armatures complémentaires

Les armatures sur joints

Ces armatures sont mises en œuvre dans le béton complémentaire au droit des joints entre deux prédalles, ou entre la prédalle et l'élément porteur de rive parallèle à la portée. Elles assurent la liaison transversale du plancher.
Elles sont disposées au-dessus de la prédalle en ménageant, sauf prescription contraire, un enrobage minimal de 10 mm



Le bétonnage

Chaînages et tables de compression de poutres :
La classe de résistance du béton doit être supérieure ou égale à C25/30.
Dalle collaborante rapportée :
La classe de résistance du béton coulé en œuvre doit être supérieure ou égale à C25/30. La face supérieure des prédalles doit être nettoyée et humidifiée avant le coulage de la dalle collaborante rapportée.


Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Produits concernés par ce DTU expliqué





Seacisol - Dalle isolante sans étais - Seac

En savoir plus


Le DTU 23.4 expliqué pour vos travaux de planchers à prédalles industrialisées en béton Batichiffrage
Hotline Doc.X
19-63-06
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel

Présentation



Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des planchers à prédalles industrialisées en béton.
Il est découpé en 2 parties. La partie 1 définit les règles communes de mise en œuvre pour les travaux d'exécution. La partie 2 correspond aux clauses spéciales. Nous allons regarder de plus près la partie 1.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé, référez vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous ne présentons ici que quelques-uns des points généraux qui ont retenus notre attention.

A quoi s'applique la NF DTU 23.4 ?



La NF DTU est à appliquer pour :
- les planchers constitués de prédalles précontraintes d'épaisseur de 50 mm à 180 mm ;
- les planchers constitués de prédalles en béton armé d'épaisseur de 40 mm à 180 mm ;
- les planchers à dalle pleine constitués de prédalles pouvant comprendre des treillis raidisseurs ou des nervures de raidissement en béton et planchers constitués de prédalles formant seulement coffrage pendant la construction.

Ne sont pas concerné :
- les planchers à prédalles à alvéoles ;
- les zones de travées comportant des rupteurs thermiques et/ou des goujons ;
- les planchers en béton fibré.

Les matériaux



Les prédalles préfabriquées


Les prédalles constitutives du plancher doivent respecter les limites dimensionnelles suivantes :
- prédalles précontraintes : épaisseur comprise entre 5 cm et 18 cm
- prédalles en béton armé : épaisseur comprise entre 4 cm et 18 cm
L'épaisseur des prédalles suspendues doit être au minimum de 5 cm.
L'acier des suspentes doit pouvoir être déclaré 'apte au redressage après pliage'.
Le béton coulé en place doit être de classe de résistance minimale C25/30.

La mise en œuvre



La manutention



Quel que soit le dispositif de manutention utilisé, l'angle d'élingage doit être inférieur ou égal à 60°.
Les conditions de levage et notamment les angles d'élingage sont indiqués sur les plans de préconisation de pose du fournisseur de prédalles.
Lorsque la manutention se fait par crochets de levage, ceux-ci doivent être choisis en tenant compte des dimensions des boucles de levage afin de :
- permettre une application de la charge sur le siège du crochet ;
- assurer une surface suffisante de contact entre la boucle et le crochet ;
- assurer la fermeture du linguet de sécurité ;
- éviter tout phénomène de 'pied de biche' qui pourrait entrainer une déformation voire un arrachement de la boucle de levage.

Lorsque la prédalle est levée en six points ou plus, un système d'élingues auto-équilibrant ou un palonnier de manutention avec équilibrage des efforts dans les élingues est nécessaire.

Le DTU 23.4 expliqué pour vos vos travaux de planchers à prédalles idustrialisées en béton


Le stockage



Lorsque les prédalles sont stockées sur le chantier, le stockage doit être fait horizontalement sur une aire aménagée
L'empilement des prédalles est limité à 1,50 m de hauteur. Pour le cas de stockage par piles plus hautes, des dispositions particulières devront être prises.



La pose



La Lisse de rive



Dans le cas de pose sur voile avec une lisse de rive, le voile sera arasé 20 mm en dessous du niveau inférieur du plancher pour assurer un bétonnage correct en sous-face de la prédalle. La lisse de rive est disposée en retrait pour permettre le traitement de la cueillie avant le retrait de l'étaiement.

Le DTU 23.4 expliqué pour vos vos travaux de planchers à prédalles idustrialisées en béton


La lisse de rive, en retrait d'une distance inférieure ou égale à 30 cm du nu du voile, ne nécessite pas de justification particulière.

Largeur et désaffleurement des joints entre prédalles


Sauf prescriptions contraires, les dispositions retenues pour la pose doivent permettre de respecter les critères suivants :
- La largeur du joint entre deux prédalles doit être comprise entre 5 et 20 mm ;
- Le désaffleurement entre deux prédalles ne doit pas excéder 10 mm.



La mise en œuvre des armatures complémentaires



Les armatures sur joints



Ces armatures sont mises en œuvre dans le béton complémentaire au droit des joints entre deux prédalles, ou entre la prédalle et l'élément porteur de rive parallèle à la portée. Elles assurent la liaison transversale du plancher.
Elles sont disposées au-dessus de la prédalle en ménageant, sauf prescription contraire, un enrobage minimal de 10 mm



Le bétonnage



Chaînages et tables de compression de poutres :
La classe de résistance du béton doit être supérieure ou égale à C25/30.
Dalle collaborante rapportée :
La classe de résistance du béton coulé en œuvre doit être supérieure ou égale à C25/30. La face supérieure des prédalles doit être nettoyée et humidifiée avant le coulage de la dalle collaborante rapportée.



Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Produits concernés par ce DTU expliqué







Predalle BA - Plancher en béton préfabriqué - Rector
En savoir plus









Seacisol - Dalle isolante sans étais - Seac

En savoir plus




Fabricant

Batichiffrage
Batichiffrage Batichiffrage

Édité par Batiactu Groupe, BatiChiffrage est la 1ère base de données de chiffrage des travaux du BTP avec : - plus de 80 000 travaux chiffrés avec fourniture et pose - plus de 70 000 utilisateurs - des bases de prix " métier " pour les...

Création d'alerte email

Votre Alerte Nouveautés Produits
Pour être informé dès la mise en ligne d'un nouveau produit.

Créez votre alerte

Les autres publications de ce fabricant

Le DTU 23.4 expliqué pour vos travaux de planchers à prédalles industrialisées en béton
Batichiffrage
Consulter l'ensemble de nos DTU expliqués
EspaceEspaceEspace