Hotline Doc.

ID
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
Télécharger le DTU expliqué en PDF

Le DTU 36.5 expliqué pour vos travaux de fenêtres et portes extérieures

Le DTU 36.5 expliqué pour vos travaux de fenêtres et portes extérieures
Retrouvez le DTU 36.5 expliqué et décrypté en pdf par nos experts pour mieux vous accompagner dans la mise en œuvre de vos chantiers.
Travaux de bâtiment : mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures (Indice de classement : P 20-202)
Publications thématiques Retrouvez le DTU 36.5 expliqué et décrypté en pdf par nos experts pour mieux vous accompagner dans la mise en œuvre de vos chantiers.
Travaux de bâtiment : mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures (Indice de classement : P 20-202)
Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures. Il est découpé en 3 parties. La première partie définie les règles communes pour la mise en œuvre de la menuiserie sur son support et les conditions de mise en œuvre. La partie 2 correspond aux clauses spéciales. La partie 3 donne des indications sur le choix des classes A*E*V* compte tenu de la situation de la fenêtre ou de la porte extérieure. Nous allons regarder de plus près les parties 1 et 3.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé, référez vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous ne présentons ici que quelques-uns des points généraux qui ont retenu notre attention. Ce document n'est nullement limitatif, seul le DTU dans son ensemble pouvant être pris en considération pour la réalisation d'ouvrages.

A quoi s'applique la NF DTU 36.5 ?
La NF DTU s'applique pour l'ensemble des fenêtres, portes-fenêtres, blocs baies, ensembles menuisés et portes extérieures quel que soit le matériau (bois, PVC, métal).

Mise en œuvre

Les différents types de mise en œuvre en travaux neufs

'Pose avec calfeutrement en applique intérieure', c'est la mise en œuvre la plus courante avec une isolation intérieure. Elle nécessite cependant de respecter des points particuliers. Le dormant venant s'appliquer sur le gros œuvre doit présenter une surface plane ≥ à 28 mm et le recouvrement minimal du dormant sur le gros œuvre doit être de 13 mm.



'Pose en tunnel ou entre tableaux' dans le cas de pose au nu extérieur avec calfeutrement en tunnel :
- si la fenêtre est posée sans débordement extérieur par rapport au nu extérieur du mur, le joint supérieur entre gros œuvre et traverse haute de la fenêtre doit être protégé par un habillage (bavette) ;
- si la fenêtre est posée avec débordement extérieur par rapport au nu extérieur du mur, le joint supérieur entre gros œuvre et traverse haute de la fenêtre doit être protégé par un habillage (larmier), avec retombée de cette protection sur au moins 100 mm sur les montants ;
- si la fenêtre est posée en retrait d'au moins 80 mm par rapport au nu extérieur du mur, ou si en sous face du linteau un dispositif empêchant la progression de l'eau sous cette sous face est présent, par exemple goutte d'eau, la protection du calfeutrement n'est pas nécessaire.
Dans le cas d'un habillage, celui-ci doit être étanche à l'eau de pluie. En partie basse, l'appui doit permettre l'évacuation des eaux d'infiltration éventuelles et de condensation.

'Pose avec calfeutrement en applique extérieure', cette solution est à associer à une isolation extérieure (ITE).
Dans ce cas de pose soit la fenêtre est calfeutrée directement en applique extérieure soit elle est insérée dans un précadre lui-même calfeutré en applique extérieure.
Si le calfeutrement principal est effectué par mastic sur fond de joint ou par mousse imprégnée, celui-ci doit être complété au niveau de la traverse haute par un calfeutrement complémentaire par membrane d'étanchéité, réalisé soit sur toute la longueur de la traverse haute avec retombée de celui-ci sur les montants sur 100 mm minimum soit en dépassant de part et d'autre de 100 mm au moins. Si le calfeutrement principal est effectué par une membrane d'étanchéité il doit de même être complété par un calfeutrement complémentaire dans les mêmes conditions.
Dans le cas d'un calfeutrement protégé par un pare-pluie, la largeur maximale du joint entre fenêtre et support est de 30 mm.

Téléchargez en pdf le DTU 36.5 expliqué

Les principaux types de fixation
On distingue principalement deux types de fixation :
- Fixations par l'intermédiaire de pattes de liaison, brides ou pattes à scellement, soit en direct sur la fenêtre à travers de trous pré-percés dans les pattes, soit par serrage de la patte avec un clameau positionné dans une gorge des profilés de dormant ;
- Fixations directes par vis spécifiques sans cheville, par vissage sur cornières ponctuelles ou précadre, ou par vis avec vérins ;

Mise en oeuvre en travaux de rénovation
Une aération obligatoire entre habillage extérieur et dormant existant est nécessaire pour préserver ce dormant existant d'une altération. Elle doit être assurée par les dispositions suivantes :
- les habillages extérieurs sont disposés de façon à assurer une lame d'air ≥ à 5 mm entre habillage et support existant ;
- la bavette d'habillage de la pièce d'appui du dormant existant sera grugée en extrémité pour maintenir la libre circulation de l'air le long des habillages verticaux (orifice ≥ à 50 mm2). De la même manière, il y a lieu d'assurer la continuité de cette circulation en traverse supérieure par des orifices de même section ;
- l'absence de calfeutrement du joint entre gros œuvre et habillage est favorable à cette aération.




Le classement des fenêtres en fonction de l'exposition à la pluie et au vent

Le choix des classes A*E*V* à préconiser doit être en adéquation avec la situation de la fenêtre ou de la porte extérieure.

La résistance au vent
Pour cela on tient compte de la région climatique (1 à 4) ou du département d'Outre-Mer où se situera la mise en œuvre de la menuiserie, de la catégorie de terrain (bord de mer, ville, rase campagne, etc.) et de la hauteur du bâtiment (≤ 9m, de 9 à 18 m, etc.).

La perméabilité à l'air
Il est tenu compte si le local est chauffé ou non, ainsi que des paramètres liés à la région climatique, la catégorie de terrain, la hauteur du bâtiment.

L'étanchéité à l'eau
Les fenêtres doivent rester étanches sous l'action combinée de la pluie et du vent (pluie battante). Les classes d'exposition à la pluie battante des fenêtres sont définies essentiellement en fonction de :
- la région et la catégorie de terrain ;
- la hauteur du bâtiment ;
- la protection partielle ou totale à la pluie des fenêtres.

Téléchargez en pdf le DTU 36.5 expliqué

Tableau récapitulatif pour bâtiment < 9 m de haut
Pour les portes extérieures des maisons individuelles et de logements sur coursives, le niveau d'exigence d'étanchéité à l'eau est abaissé d'une classe.


Note : pour des hauteurs supérieures à 9 m, consultez le FD DTU 36.5 P3 (indice de classement : P 20-202-3).
&#8195;

Retrouvez l'intégralité des DTU expliqués téléchargeables en pdf ici : utiles à votre métier grâce à BatiChiffrage. Assisté d'un logiciel de chiffrage, gagnez du temps et des compétences au quotidien.
Plus d'information sur BatiChiffrage et les DTU





Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Téléchargez en pdf le DTU 36.5 expliqué

Produits concernés par ce DTU expliqué




Fenêtre SY MA PVC
Fenêtres pvc et alu - Sybaie

En savoir plus


Le DTU 36.5 expliqué pour vos travaux de fenêtres et portes extérieures Batichiffrage
Hotline Doc.X
19-47-03
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures. Il est découpé en 3 parties. La première partie définie les règles communes pour la mise en œuvre de la menuiserie sur son support et les conditions de mise en œuvre. La partie 2 correspond aux clauses spéciales. La partie 3 donne des indications sur le choix des classes A*E*V* compte tenu de la situation de la fenêtre ou de la porte extérieure. Nous allons regarder de plus près les parties 1 et 3.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé, référez vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous ne présentons ici que quelques-uns des points généraux qui ont retenu notre attention. Ce document n'est nullement limitatif, seul le DTU dans son ensemble pouvant être pris en considération pour la réalisation d'ouvrages.

A quoi s'applique la NF DTU 36.5 ?


La NF DTU s'applique pour l'ensemble des fenêtres, portes-fenêtres, blocs baies, ensembles menuisés et portes extérieures quel que soit le matériau (bois, PVC, métal).

Mise en œuvre



Les différents types de mise en œuvre en travaux neufs



'Pose avec calfeutrement en applique intérieure', c'est la mise en œuvre la plus courante avec une isolation intérieure. Elle nécessite cependant de respecter des points particuliers. Le dormant venant s'appliquer sur le gros œuvre doit présenter une surface plane ≥ à 28 mm et le recouvrement minimal du dormant sur le gros œuvre doit être de 13 mm.



'Pose en tunnel ou entre tableaux' dans le cas de pose au nu extérieur avec calfeutrement en tunnel :
- si la fenêtre est posée sans débordement extérieur par rapport au nu extérieur du mur, le joint supérieur entre gros œuvre et traverse haute de la fenêtre doit être protégé par un habillage (bavette) ;
- si la fenêtre est posée avec débordement extérieur par rapport au nu extérieur du mur, le joint supérieur entre gros œuvre et traverse haute de la fenêtre doit être protégé par un habillage (larmier), avec retombée de cette protection sur au moins 100 mm sur les montants ;
- si la fenêtre est posée en retrait d'au moins 80 mm par rapport au nu extérieur du mur, ou si en sous face du linteau un dispositif empêchant la progression de l'eau sous cette sous face est présent, par exemple goutte d'eau, la protection du calfeutrement n'est pas nécessaire.
Dans le cas d'un habillage, celui-ci doit être étanche à l'eau de pluie. En partie basse, l'appui doit permettre l'évacuation des eaux d'infiltration éventuelles et de condensation.

'Pose avec calfeutrement en applique extérieure', cette solution est à associer à une isolation extérieure (ITE).
Dans ce cas de pose soit la fenêtre est calfeutrée directement en applique extérieure soit elle est insérée dans un précadre lui-même calfeutré en applique extérieure.
Si le calfeutrement principal est effectué par mastic sur fond de joint ou par mousse imprégnée, celui-ci doit être complété au niveau de la traverse haute par un calfeutrement complémentaire par membrane d'étanchéité, réalisé soit sur toute la longueur de la traverse haute avec retombée de celui-ci sur les montants sur 100 mm minimum soit en dépassant de part et d'autre de 100 mm au moins. Si le calfeutrement principal est effectué par une membrane d'étanchéité il doit de même être complété par un calfeutrement complémentaire dans les mêmes conditions.
Dans le cas d'un calfeutrement protégé par un pare-pluie, la largeur maximale du joint entre fenêtre et support est de 30 mm.

Téléchargez en pdf le DTU 36.5 expliqué



Les principaux types de fixation


On distingue principalement deux types de fixation :
- Fixations par l'intermédiaire de pattes de liaison, brides ou pattes à scellement, soit en direct sur la fenêtre à travers de trous pré-percés dans les pattes, soit par serrage de la patte avec un clameau positionné dans une gorge des profilés de dormant ;
- Fixations directes par vis spécifiques sans cheville, par vissage sur cornières ponctuelles ou précadre, ou par vis avec vérins ;

Mise en oeuvre en travaux de rénovation


Une aération obligatoire entre habillage extérieur et dormant existant est nécessaire pour préserver ce dormant existant d'une altération. Elle doit être assurée par les dispositions suivantes :
- les habillages extérieurs sont disposés de façon à assurer une lame d'air ≥ à 5 mm entre habillage et support existant ;
- la bavette d'habillage de la pièce d'appui du dormant existant sera grugée en extrémité pour maintenir la libre circulation de l'air le long des habillages verticaux (orifice ≥ à 50 mm2). De la même manière, il y a lieu d'assurer la continuité de cette circulation en traverse supérieure par des orifices de même section ;
- l'absence de calfeutrement du joint entre gros œuvre et habillage est favorable à cette aération.




Le classement des fenêtres en fonction de l'exposition à la pluie et au vent



Le choix des classes A*E*V* à préconiser doit être en adéquation avec la situation de la fenêtre ou de la porte extérieure.

La résistance au vent


Pour cela on tient compte de la région climatique (1 à 4) ou du département d'Outre-Mer où se situera la mise en œuvre de la menuiserie, de la catégorie de terrain (bord de mer, ville, rase campagne, etc.) et de la hauteur du bâtiment (≤ 9m, de 9 à 18 m, etc.).

La perméabilité à l'air


Il est tenu compte si le local est chauffé ou non, ainsi que des paramètres liés à la région climatique, la catégorie de terrain, la hauteur du bâtiment.

L'étanchéité à l'eau


Les fenêtres doivent rester étanches sous l'action combinée de la pluie et du vent (pluie battante). Les classes d'exposition à la pluie battante des fenêtres sont définies essentiellement en fonction de :
- la région et la catégorie de terrain ;
- la hauteur du bâtiment ;
- la protection partielle ou totale à la pluie des fenêtres.

Téléchargez en pdf le DTU 36.5 expliqué



Tableau récapitulatif pour bâtiment < 9 m de haut


Pour les portes extérieures des maisons individuelles et de logements sur coursives, le niveau d'exigence d'étanchéité à l'eau est abaissé d'une classe.

Le DTU 36.5 expliqué pour vos travaux de fenêtres et portes extérieures

Note : pour des hauteurs supérieures à 9 m, consultez le FD DTU 36.5 P3 (indice de classement : P 20-202-3).


Retrouvez l'intégralité des DTU expliqués téléchargeables en pdf ici : utiles à votre métier grâce à BatiChiffrage. Assisté d'un logiciel de chiffrage, gagnez du temps et des compétences au quotidien.
Plus d'information sur BatiChiffrage et les DTU






Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Téléchargez en pdf le DTU 36.5 expliqué



Produits concernés par ce DTU expliqué






M3D Alu
Fenêtre, porte-fenêtre, coulissant - Millet

En savoir plus









Fenêtre SY MA PVC
Fenêtres pvc et alu - Sybaie

En savoir plus




Fabricant

Batichiffrage
Batichiffrage Batichiffrage

Édité par Batiactu Groupe, BatiChiffrage est la 1ère base de données de chiffrage des travaux du BTP avec : - plus de 80 000 travaux chiffrés avec fourniture et pose - plus de 70 000 utilisateurs - des bases de prix " métier " pour les...

Création d'alerte email

Votre Alerte Nouveautés Produits
Pour être informé dès la mise en ligne d'un nouveau produit.

Créez votre alerte

Les autres publications de ce fabricant

Le DTU 36.5 expliqué pour vos travaux de fenêtres et portes extérieures
Batichiffrage
Télécharger le DTU expliqué en PDF
EspaceEspaceEspace