Hotline Doc.

ID
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
Consulter l'ensemble de nos DTU expliqués

Le DTU 40.23 expliqué pour vos travaux de couverture en tuiles plates de terre cuite

Le DTU 40.5 expliqué pour vos travaux de couverture en tuiles plates de terre cuite
Résumé de la NF DTU 40.23 (septembre 1996) modifié par : Amendement A1 (septembre 2001) + Amendement A2 (septembre 2007) :
Couverture en tuiles plates de terre cuite (Indice de classement : P 31-204-1)
Publications thématiques Résumé de la NF DTU 40.23 (septembre 1996) modifié par : Amendement A1 (septembre 2001) + Amendement A2 (septembre 2007) :
Couverture en tuiles plates de terre cuite (Indice de classement : P 31-204-1)
Présentation
Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des tuiles plates de terre cuite. Il est découpé en 2 parties. La partie 1 définit les règles communes à la réalisation de la couverture en tuiles plates de terre cuite. La partie 2 correspond aux clauses spéciales. Nous allons regarder de plus près la partie 1.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé ; référez-vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous présentons ici quelques-uns des points généraux qui ont retenus notre attention.

A quoi s'applique la NF DTU 40.23
La NF DTU s'applique aux bâtiments réalisés en France métropolitaine, hors climat de montagne (conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 m d'altitude) et pour des rampants de projection ≤ 8 m.

Les matériaux

Les tuiles
Nous trouvons principalement 2 types de tuiles plates :


Les supports de couverture
Les liteaux et voliges en bois doivent être dans des essences admises en charpente.
Les liteaux métalliques doivent comporter une protection anti-corrosion.


Les fixations

Dispositifs de fixation des éléments constitutifs du support

Sur charpente bois, il peut être utilisé des pointes ou des agrafes, sur charpente acier il faut utiliser des vis autotaraudeuses.

Dispositifs de fixation des tuiles

Les dispositifs couramment utilisés sont le scellement au mortier, les pointes, les clous et les crochets.
L'emploi de mortier de ciment courant n'étant pas admis, on distingue deux catégories de mortier, le mortier de chaux ou de ciment à maçonner et le mortier bâtard, destiné soit aux hourdages, soit aux filets ou aux solins.

La mise en œuvre

Pentes et recouvrements minimaux

Les pentes minimales admissibles sont en fonction des conditions locales (zones d'application et situations)


Les pentes sont données en mètre / mètre de projection horizontale du support, pour des rampants de longueur de projection ≤ 8 m.
Pour les ouvrages ponctuels (coyau, lucarne, etc.) amenant localement à une pente inférieure au minimum exigé en partie courante, une étanchéité complémentaire sera mise en œuvre de façon à se substituer aux tuiles.
 
Pose sur liteaux

Les tuiles reposent sur le litonnage en bois dont les éléments, reposant sur trois appuis au moins, sont fixés à l'aide de pointes ou d'agrafes à chaque intersection d'un chevron et d'un liteau.



L'écartement de face amont à face amont des liteaux est égal au " pureau " qui est la longueur, suivant la ligne de plus grande pente de la couverture, de la partie vue de la tuile pour un observateur placé au-dessus de la couverture.

Fixation des tuiles plates

La fixation des tuiles au support est effectuée soit par clouage, soit au moyen d'un crochet par tuile. Elle doit être réalisée en tenant compte de la pente de la couverture et de l'exposition au vent de la couverture.


Ouvrages particuliers

Egout

Egout droit : les tuiles d'égout doivent présenter la même inclinaison que les autres tuiles. Pour ce faire, le premier rang de tuiles d'égout est accroché en partie haute sur un liteau tandis que sa partie basse repose sur un dispositif évitant le basculement (chanlatte, liteau surélevé, planche de rive égout, etc.).
Le premier rang est généralement constitué de tuiles courtes, entièrement recouvertes par les tuiles du second rang.

Egout biais : les tuiles sont tranchées parallèlement à la ligne d'égout. Les rangs ne sont pas décalés. En général, une bande métallique complète l'ouvrage.

Faîtage

Les abouts de faîtage doivent être obturés.

Faîtage droit : La ligne de faîte est recouverte de pièces en terre cuite dites " faîtières " qui peuvent être soit simplement disposées jointivement bout à bout, soit à emboîtement ou à glissement.
La faîtière doit recouvrir la tuile de sous-faîtage et l'avant-dernière tuile de la valeur du recouvrement.
La fixation des tuiles faîtières est réalisée soit au mortier, soit par clouage, pannetonnage ou crochetage, soit par tire-fond.



Le joint entre faîtières, s'il n'est pas réalisé par emboîtement, est réalisé soit par un recouvrement de 10 cm au minimum avec joint de mortier, soit par un recouvrement plus faible avec interposition d'un complément d'étanchéité, soit, dans le cas de faîtières jointives, par un bourrelet de mortier.
Le joint entre faîtières et tuiles est calfeutré au mortier.

Dispositions générales dans le cas de pose avec écran

L'écran est fixé tendu sur les chevrons et le niveau d'appui des liteaux est relevé par une contrelatte fixée sur la face supérieure du chevron et d'épaisseur 20 mm minimum.




Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Produits concernés par ce DTU expliqué





Tuiles plates - Terreal

En savoir plus



Le DTU 40.23 expliqué pour vos travaux de couverture en tuiles plates de terre cuite Batichiffrage
Hotline Doc.X
19-62-19
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel

Présentation


Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des tuiles plates de terre cuite. Il est découpé en 2 parties. La partie 1 définit les règles communes à la réalisation de la couverture en tuiles plates de terre cuite. La partie 2 correspond aux clauses spéciales. Nous allons regarder de plus près la partie 1.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé ; référez-vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous présentons ici quelques-uns des points généraux qui ont retenus notre attention.

A quoi s'applique la NF DTU 40.23


La NF DTU s'applique aux bâtiments réalisés en France métropolitaine, hors climat de montagne (conventionnellement caractérisé par une implantation du bâtiment à plus de 900 m d'altitude) et pour des rampants de projection ≤ 8 m.

Les matériaux



Les tuiles


Nous trouvons principalement 2 types de tuiles plates :


Les supports de couverture


Les liteaux et voliges en bois doivent être dans des essences admises en charpente.
Les liteaux métalliques doivent comporter une protection anti-corrosion.


Les fixations



Dispositifs de fixation des éléments constitutifs du support



Sur charpente bois, il peut être utilisé des pointes ou des agrafes, sur charpente acier il faut utiliser des vis autotaraudeuses.

Dispositifs de fixation des tuiles



Les dispositifs couramment utilisés sont le scellement au mortier, les pointes, les clous et les crochets.
L'emploi de mortier de ciment courant n'étant pas admis, on distingue deux catégories de mortier, le mortier de chaux ou de ciment à maçonner et le mortier bâtard, destiné soit aux hourdages, soit aux filets ou aux solins.

La mise en œuvre



Pentes et recouvrements minimaux



Les pentes minimales admissibles sont en fonction des conditions locales (zones d'application et situations)


Les pentes sont données en mètre / mètre de projection horizontale du support, pour des rampants de longueur de projection ≤ 8 m.
Pour les ouvrages ponctuels (coyau, lucarne, etc.) amenant localement à une pente inférieure au minimum exigé en partie courante, une étanchéité complémentaire sera mise en œuvre de façon à se substituer aux tuiles.

Pose sur liteaux



Les tuiles reposent sur le litonnage en bois dont les éléments, reposant sur trois appuis au moins, sont fixés à l'aide de pointes ou d'agrafes à chaque intersection d'un chevron et d'un liteau.

Le DTU 40.5 expliqué pour vos travaux de couverture en tuiles plates de terre cuite


L'écartement de face amont à face amont des liteaux est égal au " pureau " qui est la longueur, suivant la ligne de plus grande pente de la couverture, de la partie vue de la tuile pour un observateur placé au-dessus de la couverture.

Fixation des tuiles plates



La fixation des tuiles au support est effectuée soit par clouage, soit au moyen d'un crochet par tuile. Elle doit être réalisée en tenant compte de la pente de la couverture et de l'exposition au vent de la couverture.


Ouvrages particuliers



Egout



Egout droit : les tuiles d'égout doivent présenter la même inclinaison que les autres tuiles. Pour ce faire, le premier rang de tuiles d'égout est accroché en partie haute sur un liteau tandis que sa partie basse repose sur un dispositif évitant le basculement (chanlatte, liteau surélevé, planche de rive égout, etc.).
Le premier rang est généralement constitué de tuiles courtes, entièrement recouvertes par les tuiles du second rang.

Egout biais : les tuiles sont tranchées parallèlement à la ligne d'égout. Les rangs ne sont pas décalés. En général, une bande métallique complète l'ouvrage.

Faîtage



Les abouts de faîtage doivent être obturés.

Faîtage droit : La ligne de faîte est recouverte de pièces en terre cuite dites " faîtières " qui peuvent être soit simplement disposées jointivement bout à bout, soit à emboîtement ou à glissement.
La faîtière doit recouvrir la tuile de sous-faîtage et l'avant-dernière tuile de la valeur du recouvrement.
La fixation des tuiles faîtières est réalisée soit au mortier, soit par clouage, pannetonnage ou crochetage, soit par tire-fond.

Le DTU 40.5 expliqué pour vos travaux de couverture en tuiles plates de terre cuite


Le joint entre faîtières, s'il n'est pas réalisé par emboîtement, est réalisé soit par un recouvrement de 10 cm au minimum avec joint de mortier, soit par un recouvrement plus faible avec interposition d'un complément d'étanchéité, soit, dans le cas de faîtières jointives, par un bourrelet de mortier.
Le joint entre faîtières et tuiles est calfeutré au mortier.

Dispositions générales dans le cas de pose avec écran



L'écran est fixé tendu sur les chevrons et le niveau d'appui des liteaux est relevé par une contrelatte fixée sur la face supérieure du chevron et d'épaisseur 20 mm minimum.





Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Produits concernés par ce DTU expliqué







Tuile plate - Wienerberger
En savoir plus









Tuiles plates - Terreal

En savoir plus





Fabricant

Batichiffrage
Batichiffrage Batichiffrage

Édité par Batiactu Groupe, BatiChiffrage est la 1ère base de données de chiffrage des travaux du BTP avec : - plus de 80 000 travaux chiffrés avec fourniture et pose - plus de 70 000 utilisateurs - des bases de prix " métier " pour les...

Création d'alerte email

Votre Alerte Nouveautés Produits
Pour être informé dès la mise en ligne d'un nouveau produit.

Créez votre alerte

Les autres publications de ce fabricant

Le DTU 40.23 expliqué pour vos travaux de couverture en tuiles plates de terre cuite
Batichiffrage
Consulter l'ensemble de nos DTU expliqués
EspaceEspaceEspace