Hotline Doc.

ID
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
Consulter l'ensemble de nos DTU expliqués

Le DTU 59.4 expliqué pour vos travaux de papiers peints et de revêtements muraux

Le DTU 52.1 expliqué pour vos travaux de papiers peints et de revêtements muraux
Résumé du DTU 59.4 (mars 1998 / février 1998)
Mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux
(Indice de classement : P 74-204 / P 74-205)
Publications techniques Résumé du DTU 59.4 (mars 1998 / février 1998)
Mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux
(Indice de classement : P 74-204 / P 74-205)
Présentation
Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des peintures. Il est découpé en 3 parties. La partie 1 donne le lexique des termes usuels. La partie 2 définit les règles communes pour la mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux. La partie 3 correspond aux clauses spéciales. Nous allons nous intéresser à la partie 2.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé ; référez-vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous ne présentons ici que quelques-uns des points généraux qui ont retenus notre attention.

A quoi s'applique la NF DTU 59.4
La NF DTU s'applique à l'ensemble des travaux de mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux à l'intérieur des bâtiments pour :
- les travaux neufs sur l'ensemble des supports ;
- les travaux de rénovation exécutés sur anciens supports peint ou non peint.

 
Tableaux des travaux préparatoires et de pose

Les travaux préparatoires et d'impression
La préparation des supports est primordiale pour la qualité du résultat lors de la pose.

Travaux préparatoires sur fonds neufs :

1) Pour la pose tendue ou collée-tendue, ces opérations peuvent n'être réalisées qu'en périphérie ;
2) Le rebouchage ne concerne pas le bullage du béton ;
3) Suivant paragraphe 6.4.1 du DTU 59.4 ;
4) Sauf dans le cas où il est utilisé un enduit spécialement formulé ou papier d'apprêt ;
5) Pour les familles 1 et 2, certaines opérations d'enduisage peuvent être remplacées par la pose d'un papier d'apprêt. Dans ce cas, l'application d'un fixateur de fonds ou d'une impression maigre s'effectue avant la pose du papier d'apprêt ;
6) Fixateur de fonds ou impression maigre sur subjectiles absorbants, primaire d'accrochage sur subjectiles non absorbants. Sur certains enduits maigres ou mixtes, de résines, il n'est pas nécessaire d'utiliser un fixateur de fonds ou impression maigre.

 
Travaux préparatoires sur fond ancien.

1) Pour les fonds tapissés ou revêtus, la qualité de finition des subjectiles existants s'entend après dépose ;
2) Pour la pose tendue ou collée-tendue, ces opérations peuvent n'être réalisées qu'en périphérie ;
3) Opération à réaliser dans le cas de fonds tapissés ou revêtus ;
4) Le support de l'ancien revêtement peut être conservé lorsqu'il est prévu la mise en œuvre d'un revêtement de famille 1, 2 ou 3, à condition de procéder à une étude préalable ;
5) Les bandes à l'eau peuvent faire l'objet de prescriptions spéciales ;
6) Le rebouchage ne concerne pas le bullage du béton ;
7) Suivant paragraphe 6.4.1 de la NF P 74-204-1 ;
8) Si nécessaire, limiter localement avant opération de rebouchage ;
9) Pour les familles 1 et 2, certaines opérations d'enduisage peuvent être remplacées par la pose d'un papier d'apprêt ;
10) Fixateur de fond ou impression maigre sur subjectiles absorbants, primaire d'accrochage sur subjectiles non absorbants. Sur certains enduits maigres ou mixtes, de résines, il n'est pas nécessaire d'utiliser un fixateur de fonds ou impression maigre. Pré encollage admis dans le cas de dépose d'un ancien revêtement famille 1 et repose d'un revêtement famille 1 ou dépose d'un revêtement famille 2 et repose d'un revêtement famille 2, l'impression n'est pas nécessaire ;
15) Dans le cas de la dépose d'un ancien revêtement de la famille 1 ou de la famille 2, suivi respectivement de l'application d'un revêtement de la famille 1 ou de la famille 2, l'impression n'est pas nécessaire.


Les travaux de pose
Travaux de pose sur fonds neufs :
Les travaux de pose dépendent de la famille à laquelle appartient le revêtement.

7) La pose à demi joints n'est pas adaptée aux revêtements lessivables ;
8) Ne concerne que les revêtements destinés à être peints. Ne se pratique pas lorsque le matériau a été imprégné ou dans le cas d'utilisation de peinture-colle ;
9) Sauf pour les toiles de verre, finies ;
10) Dans le cas de pose collée-tendue, la largeur de bande à coller doit être suffisante (entre 15 et 30 cm).

 
Travaux de pose sur fonds soit peints ou bloqués, soit mats, satinés ou brillants, ou soit tapissés ou revêtus :

1) Pour les fonds tapissés ou revêtus, la qualité de finition des subjectiles existants s'entend après dépose ;
11) La pose à demi joints n'est pas adaptée aux revêtements lessivables ;
12) Ne concerne que les revêtements destinés à être peints. Ne se pratique pas lorsque le matériau a été imprégné ou dans le cas d'utilisation de peinture-colle ;
13) Sauf pour les toiles de verre, finies ;
14) Dans le cas de pose collée-tendue, la largeur de bande à coller doit être suffisante (entre 15 et 30 cm).


La mise en œuvre

Pose des revêtements
La pose des revêtements implique que toutes les étapes relatives aux travaux préparatoires et d'apprêt aient été réalisées en adéquation avec le type de finition visé, et avec les caractéristiques et préconisations d'emploi du revêtement définies par le fabricant.



Cette pose est le plus souvent réalisée par collage, mais elle peut parfois être réalisée "tendue".

Pose collée des revêtements :
Colle au dos :
On utilise une colle en poudre préparée dans l'eau ou une colle prête à l'emploi, selon les indications du fabricant. Elle s'applique sur l'envers de chaque lé.
L'encollage se caractérise par une distribution très régulière de la colle en quantité suffisante.

Colle au mur :
On utilise une colle en pâte à base de résines ou en poudre préparée dans l'eau. Elle s'applique à l'aide d'un rouleau à poils ou d'une spatule à dentelures fines et régulières ou à la brosse (parties à réchampir).
L'outil applicateur est choisi en fonction de la viscosité de la colle.

Pose tendue de revêtements souples :
La pose tendue consiste à habiller les murs avec des revêtements souples, généralement textiles, tendus à la main et maintenus en position tendue sur des accessoires de fixation, ou par encollage périphérique.
Il importe de veiller à l'obturation de tout passage d'air dans la paroi constituant le subjectile.
Pour certains revêtements insuffisamment opacifiants, et lorsqu'il n'est pas utilisé de sous-couche en " molleton ", il peut être nécessaire d'uniformiser la teinte du subjectile par une impression colorée.
Toutes précautions doivent être prises pour limiter l'effet de transparence laissant apparaître les pieds de couture, les baguettes de réception, les traces d'ombre éventuelles engendrées par la jonction molleton baguette.



Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Produits concernés par ce DTU expliqué





Proplak
Enduits prêt à l'emploi - Knauf

En savoir plus


Le DTU 59.4 expliqué pour vos travaux de papiers peints et de revêtements muraux Batichiffrage
Hotline Doc.X
19-62-20
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel

Présentation


Ce résumé reprend les grandes lignes du DTU pour la mise en œuvre des peintures. Il est découpé en 3 parties. La partie 1 donne le lexique des termes usuels. La partie 2 définit les règles communes pour la mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux. La partie 3 correspond aux clauses spéciales. Nous allons nous intéresser à la partie 2.

Note : les cas particuliers ne sont pas repris dans le présent résumé ; référez-vous au DTU pour plus de détails. Nous rappelons que l'ensemble des points définis dans le DTU sont importants et doivent être respectés. Nous ne présentons ici que quelques-uns des points généraux qui ont retenus notre attention.

A quoi s'applique la NF DTU 59.4


La NF DTU s'applique à l'ensemble des travaux de mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux à l'intérieur des bâtiments pour :
- les travaux neufs sur l'ensemble des supports ;
- les travaux de rénovation exécutés sur anciens supports peint ou non peint.


Tableaux des travaux préparatoires et de pose



Les travaux préparatoires et d'impression


La préparation des supports est primordiale pour la qualité du résultat lors de la pose.

Travaux préparatoires sur fonds neufs :



1) Pour la pose tendue ou collée-tendue, ces opérations peuvent n'être réalisées qu'en périphérie ;
2) Le rebouchage ne concerne pas le bullage du béton ;
3) Suivant paragraphe 6.4.1 du DTU 59.4 ;
4) Sauf dans le cas où il est utilisé un enduit spécialement formulé ou papier d'apprêt ;
5) Pour les familles 1 et 2, certaines opérations d'enduisage peuvent être remplacées par la pose d'un papier d'apprêt. Dans ce cas, l'application d'un fixateur de fonds ou d'une impression maigre s'effectue avant la pose du papier d'apprêt ;
6) Fixateur de fonds ou impression maigre sur subjectiles absorbants, primaire d'accrochage sur subjectiles non absorbants. Sur certains enduits maigres ou mixtes, de résines, il n'est pas nécessaire d'utiliser un fixateur de fonds ou impression maigre.


Travaux préparatoires sur fond ancien

.

1) Pour les fonds tapissés ou revêtus, la qualité de finition des subjectiles existants s'entend après dépose ;
2) Pour la pose tendue ou collée-tendue, ces opérations peuvent n'être réalisées qu'en périphérie ;
3) Opération à réaliser dans le cas de fonds tapissés ou revêtus ;
4) Le support de l'ancien revêtement peut être conservé lorsqu'il est prévu la mise en œuvre d'un revêtement de famille 1, 2 ou 3, à condition de procéder à une étude préalable ;
5) Les bandes à l'eau peuvent faire l'objet de prescriptions spéciales ;
6) Le rebouchage ne concerne pas le bullage du béton ;
7) Suivant paragraphe 6.4.1 de la NF P 74-204-1 ;
8) Si nécessaire, limiter localement avant opération de rebouchage ;
9) Pour les familles 1 et 2, certaines opérations d'enduisage peuvent être remplacées par la pose d'un papier d'apprêt ;
10) Fixateur de fond ou impression maigre sur subjectiles absorbants, primaire d'accrochage sur subjectiles non absorbants. Sur certains enduits maigres ou mixtes, de résines, il n'est pas nécessaire d'utiliser un fixateur de fonds ou impression maigre. Pré encollage admis dans le cas de dépose d'un ancien revêtement famille 1 et repose d'un revêtement famille 1 ou dépose d'un revêtement famille 2 et repose d'un revêtement famille 2, l'impression n'est pas nécessaire ;
15) Dans le cas de la dépose d'un ancien revêtement de la famille 1 ou de la famille 2, suivi respectivement de l'application d'un revêtement de la famille 1 ou de la famille 2, l'impression n'est pas nécessaire.


Les travaux de pose


Travaux de pose sur fonds neufs :


Les travaux de pose dépendent de la famille à laquelle appartient le revêtement.

7) La pose à demi joints n'est pas adaptée aux revêtements lessivables ;
8) Ne concerne que les revêtements destinés à être peints. Ne se pratique pas lorsque le matériau a été imprégné ou dans le cas d'utilisation de peinture-colle ;
9) Sauf pour les toiles de verre, finies ;
10) Dans le cas de pose collée-tendue, la largeur de bande à coller doit être suffisante (entre 15 et 30 cm).


Travaux de pose sur fonds soit peints ou bloqués, soit mats, satinés ou brillants, ou soit tapissés ou revêtus

:

1) Pour les fonds tapissés ou revêtus, la qualité de finition des subjectiles existants s'entend après dépose ;
11) La pose à demi joints n'est pas adaptée aux revêtements lessivables ;
12) Ne concerne que les revêtements destinés à être peints. Ne se pratique pas lorsque le matériau a été imprégné ou dans le cas d'utilisation de peinture-colle ;
13) Sauf pour les toiles de verre, finies ;
14) Dans le cas de pose collée-tendue, la largeur de bande à coller doit être suffisante (entre 15 et 30 cm).


La mise en œuvre



Pose des revêtements


La pose des revêtements implique que toutes les étapes relatives aux travaux préparatoires et d'apprêt aient été réalisées en adéquation avec le type de finition visé, et avec les caractéristiques et préconisations d'emploi du revêtement définies par le fabricant.



Cette pose est le plus souvent réalisée par collage, mais elle peut parfois être réalisée "tendue".

Pose collée des revêtements :


Colle au dos :
On utilise une colle en poudre préparée dans l'eau ou une colle prête à l'emploi, selon les indications du fabricant. Elle s'applique sur l'envers de chaque lé.
L'encollage se caractérise par une distribution très régulière de la colle en quantité suffisante.

Colle au mur :
On utilise une colle en pâte à base de résines ou en poudre préparée dans l'eau. Elle s'applique à l'aide d'un rouleau à poils ou d'une spatule à dentelures fines et régulières ou à la brosse (parties à réchampir).
L'outil applicateur est choisi en fonction de la viscosité de la colle.

Pose tendue de revêtements souples :


La pose tendue consiste à habiller les murs avec des revêtements souples, généralement textiles, tendus à la main et maintenus en position tendue sur des accessoires de fixation, ou par encollage périphérique.
Il importe de veiller à l'obturation de tout passage d'air dans la paroi constituant le subjectile.
Pour certains revêtements insuffisamment opacifiants, et lorsqu'il n'est pas utilisé de sous-couche en " molleton ", il peut être nécessaire d'uniformiser la teinte du subjectile par une impression colorée.
Toutes précautions doivent être prises pour limiter l'effet de transparence laissant apparaître les pieds de couture, les baguettes de réception, les traces d'ombre éventuelles engendrées par la jonction molleton baguette.




Les DTU expliqués sont des documents qui simplifient la compréhension des DTU et décryptent les usages dans leur globalité. En aucun cas, ils ne se substituent à la réglementation et aux règles précisément présentées dans les NF DTU édités par l'AFNOR et le CSTB. Ces DTU expliqués ne sauraient engager la responsabilité de Batiactu Groupe.



Produits concernés par ce DTU expliqué







StoSilco QS
Enduit de finition - STO
En savoir plus









Proplak
Enduits prêt à l'emploi - Knauf

En savoir plus




Fabricant

Batichiffrage
Batichiffrage Batichiffrage

Édité par Batiactu Groupe, BatiChiffrage est la 1ère base de données de chiffrage des travaux du BTP avec : - plus de 80 000 travaux chiffrés avec fourniture et pose - plus de 70 000 utilisateurs - des bases de prix " métier " pour les...

Création d'alerte email

Votre Alerte Nouveautés Produits
Pour être informé dès la mise en ligne d'un nouveau produit.

Créez votre alerte

Les autres publications de ce fabricant

Le DTU 59.4 expliqué pour vos travaux de papiers peints et de revêtements muraux
Batichiffrage
Consulter l'ensemble de nos DTU expliqués
EspaceEspaceEspace