Accueil > Publi-info > Schoeck > Schöck Rutherma® : la solution au service de l'efficacité énergétique des logements collectifs
Schöck Rutherma® : la solution au service de l'efficacité énergétique des logements collectifs

Schöck Rutherma : la solution pour allier logement collectif et construction passive

Isolation thermique par l'extérieur L'isolation des logements collectifs est un enjeu important pour les bailleurs, architectes et promoteurs. Celle d'un bâtiment neuf doit allier performance thermique, coût de construction abordable et création d'éléments architecturaux originaux, tels que balcons et loggias. Avec un savoir-faire de plus de 30 ans dans le domaine du traitement des ponts thermiques structurels, Schöck apporte naturellement des solutions à ces problématiques et assure confort et bien-être dans les logements collectifs. Pourquoi traiter les ponts thermiques des logements collectifs avec des rupteurs ?

Parce qu'ils peuvent représenter plus de la moitié des déperditions par les parois dans un bâtiment isolé et engendrent une augmentation des coûts d'exploitations !

Les conséquences négatives d'un pont thermique non traité sont multiples :

- surconsommation d'énergie
- inconfort dû à la sensation de froid
- risque d'apparition de moisissures, condensation et détérioration de la qualité de l'air intérieur

Le traitement des ponts thermiques avec les rupteurs Schöck Rutherma® permet :

- de réaliser des économies d'énergie
- d'assurer un meilleur confort intérieur de l'habitat
- de garantir la pérennité du bâti

Avec comme solution phare Rutherma®, sous avis technique du CSTB en ITI, Schöck s'affirme aussi comme seul fabricant à bénéficier d'un AT en ITE, ITR y compris en zones sismiques.

Adaptée à tous types de constructions, aussi bien les logements collectifs (HLM, promotion privée...) que les ERP (hôpitaux, écoles, collèges et lycées, centres commerciaux, etc.), la gamme Schöck Rutherma® garantit une haute performance thermique des bâtiments, sans contraintes architecturales.

Les rupteurs permettent de réduire jusqu'à 85 % les déperditions énergétiques générées par les ponts thermiques.

Retour d'expérience avec Le Mouvement Perpétuel à Rennes : 40 logements sociaux passifs labélisés Maison Passive France.

Une réalisation signée du cabinet Anthracite Architecture 2.0, avec pour Maître d'ouvrage Espacil Habitat, pour laquelle Schöck est intervenu en mettant en œuvre des rupteurs Schöck Rutherma® type Q, pour traiter les liaisons avec un balcon sur appuis.

Plus d'une centaine de rupteurs a été ainsi mis en œuvre au niveau des liaisons mur-dalle loggia (40 loggias au total), pour garantir, d'une part, l'isolation du bâtiment là où celle-ci serait interrompue par une liaison structurelle entre la dalle intérieure et la dalle de loggia, et pour reprendre, d'autre part, l'effort de cisaillement ou effort tranchant. Les rupteurs Schöck Rutherma® type Q se distinguent par leur valeur Psi de 0,14 W/mK, un atout déterminant pour l'obtention du label Passivhaus pour ce projet.

En plus d'isoler thermiquement, les rupteurs Schöck Rutherma® type Q font valoir leur efficacité acoustique grâce à leur certification CERQUAL obtenue en 2016, relative au traitement des bruits de chocs des coursives extérieures : un avantage fort appréciable en logement collectif.

Au final, grâce à l'ITE et la pose de rupteurs, associées aux performances d'un triple vitrage et d'une VMC double flux, le besoin de chauffage atteint un niveau inférieur à 15 kWh/m2 par an (premier critère pour obtenir le label Passivhaus). Le suivi des consommations prévu sur 3 ans après la livraison (en 2017) de ce tout premier bâtiment passif social confirme déjà la pertinence des solutions mises en œuvre.

Et comme le souligne le bureau d'études thermiques et environnement Hinoki qui a contribué au projet, celui-ci "s'inscrit dans une volonté de tester le label Passivhaus en logement social et d'anticiper les futurs standards de construction."

(Crédits photos Le Mouvement Perpétuel à Rennes : Alexandre Wasilewski)
Schöck Rutherma® : la solution au service de l'efficacité énergétique des logements collectifs Schoeck
Hotline Doc.X
18-82-11
Voici l'identifiant à indiquer au conseiller du service
documentation de Batiactu lors de
votre appel
(En France métropolitaine, tarif habituel de votre opérateur, non surtaxé).
Confirmer l'appel
VOTRE DEMANDE D'INFORMATION X
Vous souhaitez
1. VOTRE PROJET   |   VOS QUESTIONS




1
+ de 1000


Vos besoins, vos demandes
Je souhaite être recontacté par
2. VOS COORDONNÉES *Champs obligatoires
Nous avons besoin des informations suivantes pour vous renseigner
*Champs obligatoires


Valider ma demande
En validant ce formulaire, vous acceptez sans réserve que les informations saisies soient utilisées, traitées et transmises aux fabricants pour permettre de vous recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande d’informations ou de devis.
Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.
L'isolation des logements collectifs est un enjeu important pour les bailleurs, architectes et promoteurs. Celle d'un bâtiment neuf doit allier performance thermique, coût de construction abordable et création d'éléments architecturaux originaux, tels que balcons et loggias. Avec un savoir-faire de plus de 30 ans dans le domaine du traitement des ponts thermiques structurels, Schöck apporte naturellement des solutions à ces problématiques et assure confort et bien-être dans les logements collectifs.
Pourquoi traiter les ponts thermiques des logements collectifs avec des rupteurs ?

Parce qu'ils peuvent représenter plus de la moitié des déperditions par les parois dans un bâtiment isolé et engendrent une augmentation des coûts d'exploitations !

Les conséquences négatives d'un pont thermique non traité sont multiples :

- surconsommation d'énergie
- inconfort dû à la sensation de froid
- risque d'apparition de moisissures, condensation et détérioration de la qualité de l'air intérieur

Le traitement des ponts thermiques avec les rupteurs Schöck Rutherma® permet :

- de réaliser des économies d'énergie
- d'assurer un meilleur confort intérieur de l'habitat
- de garantir la pérennité du bâti

Avec comme solution phare Rutherma®, sous avis technique du CSTB en ITI, Schöck s'affirme aussi comme seul fabricant à bénéficier d'un AT en ITE, ITR y compris en zones sismiques.

Adaptée à tous types de constructions, aussi bien les logements collectifs (HLM, promotion privée...) que les ERP (hôpitaux, écoles, collèges et lycées, centres commerciaux, etc.), la gamme Schöck Rutherma® garantit une haute performance thermique des bâtiments, sans contraintes architecturales.

Les rupteurs permettent de réduire jusqu'à 85 % les déperditions énergétiques générées par les ponts thermiques.

Retour d'expérience avec Le Mouvement Perpétuel à Rennes : 40 logements sociaux passifs labélisés Maison Passive France.

Une réalisation signée du cabinet Anthracite Architecture 2.0, avec pour Maître d'ouvrage Espacil Habitat, pour laquelle Schöck est intervenu en mettant en œuvre des rupteurs Schöck Rutherma® type Q, pour traiter les liaisons avec un balcon sur appuis.

Plus d'une centaine de rupteurs a été ainsi mis en œuvre au niveau des liaisons mur-dalle loggia (40 loggias au total), pour garantir, d'une part, l'isolation du bâtiment là où celle-ci serait interrompue par une liaison structurelle entre la dalle intérieure et la dalle de loggia, et pour reprendre, d'autre part, l'effort de cisaillement ou effort tranchant. Les rupteurs Schöck Rutherma® type Q se distinguent par leur valeur Psi de 0,14 W/mK, un atout déterminant pour l'obtention du label Passivhaus pour ce projet.

En plus d'isoler thermiquement, les rupteurs Schöck Rutherma® type Q font valoir leur efficacité acoustique grâce à leur certification CERQUAL obtenue en 2016, relative au traitement des bruits de chocs des coursives extérieures : un avantage fort appréciable en logement collectif.

Au final, grâce à l'ITE et la pose de rupteurs, associées aux performances d'un triple vitrage et d'une VMC double flux, le besoin de chauffage atteint un niveau inférieur à 15 kWh/m2 par an (premier critère pour obtenir le label Passivhaus). Le suivi des consommations prévu sur 3 ans après la livraison (en 2017) de ce tout premier bâtiment passif social confirme déjà la pertinence des solutions mises en œuvre.

Et comme le souligne le bureau d'études thermiques et environnement Hinoki qui a contribué au projet, celui-ci "s'inscrit dans une volonté de tester le label Passivhaus en logement social et d'anticiper les futurs standards de construction."

(Crédits photos Le Mouvement Perpétuel à Rennes : Alexandre Wasilewski)
Schöck Rutherma : la solution pour allier logement collectif et construction passive
Schöck Rutherma : la solution pour allier logement collectif et construction passive
Depuis 50 ans les produits Schöck sont synonymes d'innovation dans le domaine de la construction. Les principales étapes de cette... Voir la fiche fabricant
Création d'alerte email

Votre Alerte Nouveautés Produits
Pour être informé dès la mise en ligne d'un nouveau produit.

Créez votre alerte

Les autres publications de ce fabricant

Inscrivez-vous à  la newsletter
recevez les dossiers nouveautés produits

Partenaires
Ils vous accompagnent dans vos projets

Dernières demandes de documentation
Demandeur : Entreprise de génie climatique/chauffage
Département : 86190
Produit : Créativité, fonctionnalité et esthétisme pour toutes les... par Delpha
Recevoir également cette documentation
Demandeur : Entreprise générale de construction
Département : 13003
Type produit : protections temporaires de chantier
Produit : PROTECTPLAK : plaque de protection anti-chocs par KINGPRO
Recevoir également cette documentation
Demandeur : Architecte
Département : 38 000
Produit : Vitral A74, l’extérieur n’a jamais été aussi présent dans... par CAST-PMR
Recevoir également cette documentation



EspaceEspaceEspaceEspace
© Batiactu Groupe - www.batiactugroupe.com - Informations et solutions digitales pour la construction
Sites du Groupe : Maison à part.com | ConstruCom | Xpair | EnChantier | Clic CCTP | BatiChiffrage | Les Trophées de la Construction | politique de confidentialité et cookies